Karl Lagerfeld : le meilleur et aussi le pire

Qu'a t-il encore fait ?

Les folies de Karl Lagerfeld

Personnage hors du commun, Karl Lagerfeld fait autant parler de lui pour ses talents de créateur que pour ses propos (trop) souvent polémiques. Choquantes ou farfelus, petit florilège des frasques verbales d'un couturier à la langue bien pendue !

1 de 21

Cara Delevingne, la mariée en basket de Chanel

22 janvier 2014

Le 21 janvier, 3ème jour de la Fashion Week parisienne, Karl Lagerfeld a fait défiler ses models pour la collection printemps-été 2014.

Un leitmotiv de sa collection, au-delà des coiffures en corolles de plumes et de cheveux, des traits de paillettes sous les yeux et des teintes très douces des vêtements, c'étaient les baskets que tous les mannequins portaient aux pieds.

Même la mariée, incarnée par une Cara Delevingne toute tatouée, a clôturé le défilé en runnings pastel légèrement pailletées.

Une changement marquant ? Si c'est loin d'être la première fois qu'on voit un show sans talon, et que les baskets Dior (tendance "ugly shoes") se sont également fait remarquer cette année, Karl Lagerfeld semble plutôt faire rentrer la femme Chanel dans la tendance "skate".

La femme Chanel a la bougeotte et porte parfois des genouillères métallisées pour jouer les têtes-brûlés sans se faire de mal sur le macadam. Et ça, oui, c'est un changement marquant.

Retrouvez sur MSN Lifestyle

2 de 21 ASSOCIATED PRESS

Arielle Dombasle, Cristina Cordula, Anna Mouglalis... Rassemblées dans le film de Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld sait bien que si elle l'avait connu, Gabrielle Chanel l'aurait détesté, il le dit lui-même. Mais ça ne l'empêche pas de rendre hommage à son travail, notamment en réalisant une série de moyens métrages, retraçant son parcours.

Après les débuts à Deauville ("Once upon a time"), voici "The Return", qui se déroule dans les années 1950, quand Coco Chanel réouvre boutique (fermée pendant la guerre). Une période qui verra le grand succès de son fameux tailleur en tweed.

Karl Lagerfeld, touche à tout s'il en est, s'essaie donc à la réalisation et s'amuse surtout à rassembler des castings impressionnants. Pour son premier film sur Coco, on retrouvait Keira Knightley (égérie), la mannequin Lindsey Winxon, Baptiste Giabiconi ou encore l'actrice française Clotilde Hesme.

Pour cette suite, Géraldine Chaplin tient le rôle de Coco Chanel, entourée d'Arielle Dombasle en journaliste pas toujours tendre, Cristina Cordula dans la peau d'une de ses mannequins favorites (Vera Valdez), Anna Mouglalis (qui fait également partie des égéries Chanel), Rupert Everett...

Un beau casting qui s'est prêté au jeu de la reconstitution avec un plaisir évident.

Retrouvez The Return, de Karl Lagerfeld, ICI

A voir aussi sur MSN Lifestyle :

3 de 21 The Return/Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld s'improvise prof à Sciences-Po

Mardi 19 novembre, Karl Lagerfeld était très attendu par les étudiants de Sciences Po pour une masterclass inédite. Le directeur artistique de la maison Chanel s'est livré pendant deux heures devant un auditoire attentif et avide de belles paroles.

"Je n'ai pas fait d'études. Je n'ai pas eu le temps" commence le styliste, grand militant de la "journée des 48 heures" : "L'école c'est bien mais ça ne suffit pas" poursuit-il. Il est vrai que ce ne sont pas les études qui l'ont mené où il est actuellement. A 16 ans, il quitte sa famille en Allemagne pour se lancer dans le milieu de la mode à Paris.

Devant les étudiants, Karl Lagerfeld fait allusion à la maman de Chanel avec beaucoup d'ironie : "Je n'ai pas croisé Coco Chanel. Il ne valait mieux pas, elle m'aurait détesté" dit-il avant de préciser qu'à son arrivée en 1982, la maison était "devenue poussiéreuse" : "Il faut respecter les choses, mais si vous voulez survivre, il ne faut pas rester là-dedans" conseille-t-il aux jeunes étudiants.

"On peut toujours faire mieux" lance-t-il en précisant qu'il a bousculé les codes de Chanel : "Certains disent que l'élégance est morte. C'est faux. Elle a changé de visage. C'est à nous de nous adapter aux évolutions du temps et non l'inverse" explique-t-il.

Mi créateur de mode, mi philosophe, les phrases (et les frasques) de Karl Lagerfeld, si elles ne terminent pas dans les mémoires des étudiants, resteront dans les nôtres…

A voir aussi sur MSN Lifestyle :

4 de 21 Getty Images

Une association de femmes rondes veut porter plainte contre Karl Lagerfeld

Une pétition est déjà en ligne pour dénoncer les propos de Karl Lagerfeld et sensibiliser le procureur de la République à l'outrage fait aux personnes en surpoids. Car l'association "Je suis belle, ronde, sexy et je m'assume" ne veut pas laisser passer les remarques du directeur artistique de Chanel et prévoit donc de porter plainte "pour propos diffamatoires et discriminatoires".

Cette plainte a peu de chances d'aboutir, mais il s'agit avant tout de ne pas faire comme si de rien n'était. Comme s'il était juste amusant que l'innénarable Kaiser balance à tout va sur les rondes, qu'elles soient célèbres comme la chanteuse Adèle, ou considérées comme une communauté.

Rappel des propos en cause : début octobre, Lagerfeld était l'invité du Grand 8. "Le trou de la sécurité sociale, c'est quand même toutes les maladies attrapées par les gens trop gros" lance-t-il. "Si les gens avaient un peu plus de sens civique et ne se bourraient pas d'horreur" développe-t-il sous les vagues protestations de Laurence Ferrari.

C'est loin d'être la première fois que Karl Lagerfeld, lui-même ancien rond, distille des commentaires hyper désobligeants laissant entendre que ceux qui ne sont pas minces sont généralement moches et responsables d'une partie des maux de la société. Hors le  styliste est tout de même une personne de poids dans l'univers de la mode et des médias, il donnera d'ailleurs un cours à Sciences Po en novembre. Cette intervention ne devrait pas manquer de mordant...mais peut-être un peu de fond !

Retrouvez sur MSN Lifestyle

5 de 21 Flammarion

Une vie de (pa)chat

Chacun cherche son chat. Sauf Karl Lagerfeld qui a déjà trouvé son bonheur avec Choupette, une chatte offerte par le mannequin Baptiste Giabiconi.

C’est dans les pages du magazine Gala que l’on en apprend un peu plus sur la relation entre le maître et l’animal. Et c’est à Choupette que l’on doit ces révélations et notamment celle qu’entre elle et l’allemand, c’est « pour la vie ».

Le félin a en effet accordé une interview exclusive à un journaliste du magazine. Le résultat ? Trois pages de confidences en tout genre. On apprend par exemple que minette s’est fait offrir une tablette dont elle ne sait se servir pour le moment : Je ne joue qu'avec les icônes des applications pour le moment. Ça bouge et ça m'amuse".

L’histoire ne nous dit pas dans quelle langue l’entretien a été réalisé. Ni quelle mouche a piqué Gala…

Retrouvez sur MSN Lifestyle

6 de 21 Twitter @jeanhenneresse

Karl Lagerfeld va donner un cours à Sciences Po Paris

Selon le WWD, Karl Lagerfeld donnera une Master Class à Sciences Po Paris le 19 novembre 2013.

D'ordinaire, ce sont des personnalités comme Xavier Niel, PDG de Free ou Nicolas Beytout, le fondateur du journal L'Opinion, qui viennent exposer leur expérience et leur point de vue aux élèves de la grand école.

Cette fois-ci,encadré par la rédactrice en chef de Libération Next, ce sera le Kaiser himself qui viendra donner ses idées sur "le monde, l'art, la création et sa vie de styliste".

Le directeur artistique de Chanel leur donnera-t-il les secrets de son régime, ou ceux de sa diversification (customizer des bouteilles de Coca Cola ou des stylos Bic, dessiner le maillot de l'Equipe de France...) ?

Concernant sa vision du monde, explicitera-t-il sa déclaration selon laquelle : "Le trou de la Sécu, c'est les maladies attrapées par les gros ?". A suivre, mais cela devrait être un beau moment.

Retrouvez sur MSN Lifestyle

7 de 21 Rex Features

Les "gens trop gros" responsables du trou de la sécu

On pensait qu'après l'affaire "Adele" à qui il avait gentiment conseillé de faire un régime, Karl Lagerfeld se serait un peu calmé sur les déclarations concernant les personnes en surpoids. C'était mal le connaître.

Interrogé par Laurence Ferrari sur la minceur (nous dirions plutôt la maigreur, mais passons) des mannequins, le styliste aurait trouvé un argument imparable : "C'est vrai que personne ne veut voir des rondes sur les podiums. Parce que les rondes pensent qu'elles ne le sont pas".

Avant d'en remettre une couche, en taclant cette fois-ci les "gens trop gros", responsables selon lui du trou de la sécu : "Si les gens avaient un peu de sens civique et ne se bourraient pas d'horreurs... (…) Ceci dit, c'est ce qui coûte le moins cher, donc on ne peut rien reprocher à personne".

Ou l'art de se rattraper aux branches… Un peu paradoxal pour celui qui a perdu 40 kilos au début des années 2000 et qui désormais manque cruellement de tolérance.

Coralie PASCAUD

Egalement sur MSN :

- Ces égéries de charme

- Les Miss France en vacances

8 de 21 AP Images

Karl Lagerfeld, le plus grand fan de Cate Blanchett ?

"Pour Cate, je ferais n'importe quoi". Si ce n'est pas de l'amour, ça !

Sollicité par la costumière de Blue Jasmine, le dernier Woody Allen dans lequel Cate Blanchett incarne le rôle principal, Karl Lagerfeld se serait empressé d'envoyer deux vestes Chanel sur-mesure, accompagnées de ce "message adorable" qui montre toute l'admiration qu'il porte à l'actrice.

Karl Lagerfeld serait-il finalement un fan comme un autre ? En tout cas, c'est grâce à lui que la belle australienne porte la mythique veste en tweed Chanel que l'on peut voir dans la bande-annonce. Et c'est Woody qui en aurait été le premier ravi.

Coralie PASCAUD

Egalement sur MSN :

- Ces égéries de charme

- Les Miss France en vacances

9 de 21 AP Images

Karl Lagerfeld tacle Angela Merkel

Presque deux mois après la rencontre au sommet entre le président Obama et la chancelière Angela Merkel, Karl Lagerfeld revient sur le fashion faux-pas commis par sa compatriote : un pantalon beige très large, mais surtout très long.

Non seulement la coupe va à l'encontre des tendances mode actuelles, mais surtout – et c'est surtout ça le problème – elle ne flatte pas le physique d'Angela.

Dans une interview accordée à Focus, Karl Lagerfeld y va de son petit conseil (avec la diplomatie qu'on lui connaît) : la chancelière devrait s'habiller en fonction de ses "proportions spéciales".

Et d'ajouter que ce jour-là, "les proportions étaient mauvaises, comme la coupe". Sur ce coup-là, on ne peut pas dire qu'il ait tort…

Coralie PASCAUD

Egalement sur MSN :

- Ces égéries de charme

- Les Miss France en vacances

10 de 21 Getty Images