Classement Forbes : les femmes les plus puissantes du monde

Qui est la femme la plus puissante du monde ?

Le magazine économique américain Forbes vient de dévoiler sa liste annuelle des 100 femmes les plus puissantes du monde.

Les 100 femmes les plus puissantes du monde - dont 11 Européennes - évoluent selon Forbes dans les affaires, la politique, les médias, la technologie, la mode, le monde du spectacle ou des organisations caritatives. La puissance de ces femmes a été évaluée selon leur fortune, leur pouvoir et leur audience, réseaux sociaux obligent, précise Forbes.

Découvrez en images les 20 femmes les plus puissantes du monde !

1 de 22

20. Maria das Graças Silva Foster: PDG de Petrobas

Maria das Graças Silva Foster a pris cette année les commandes du géant pétrolier brésilien Petrobras, devenant ainsi la première femme du monde à diriger une compagnie pétrolière de cette taille. Mme Foster, 58 ans, entrée dans l'entreprise comme stagiaire en 1978, occupait auparavant les fonctions de directrice du secteur Gaz et énergie.

2 de 22

19. Aung San Suu Kyi: militante pacifiste

Militante pacifiste, Aung San Suu Kyi, est à l'origine de la création de la Ligue Nationale pour la Démocratie, parti non violent inspiré par la philosophie de Gandhi et Martin Luther King. L'engagement de cette femme combattive lui a valu un grand succès auprès de la population. Un succès dont elle payera le prix fort puisqu'il amènera la junte militaire au pouvoir à assigner Suu Kyi à domicile, afin de diminuer son influence. Au total, elle aura été privée de sa liberté 15 de ces 20 dernières années ! Le 16 juin dernier, Aung San Suu Kyi a reçu son prix Nobel de la paix qui lui avait été décerné en 1991.

3 de 22

18. Meg Whitman: PDG de Hewlett-Packard

Candidate malheureuse au poste de gouverneur de Californie, Meg Whitman a dirigé le site d'enchères eBay de 1998 à 2008. Depuis le 22 septembre, cette diplômée de Princeton et de Harvard, a pris la tête de Hewlett-Packard (HP) alors en pleine tourmente. Meg Whitman a aussi marqué cette année par son caractère, en refusant l'invitation de Warren Buffett qui demandait aux milliardaires à donner la moitié de leur fortune à des oeuvres caritatives.

4 de 22

17. Ursula Burns : PDG de Xerox

En prenant la présidence du grand groupe high-tech Xerox, en 2009, Ursula Burns est devenue la première femme noire américaine à accéder à la tête d'une firme multinationale. Ingénieur diplômée de l'université de Columbia, elle a mené toute sa carrière chez Xerox où elle est entrée comme stagiaire pour finir par en prendre les rênes en 2009. Cette année, elle a elle aussi fait parler d'elle en dénonçant la politique de l'Augusta National Golf Club, sur sa composition exclusivement masculine.

5 de 22

16. Cristina Fernández de Kirchner: Présidente de l'Argentine


Elle est la première femme à avoir été élue présidente de l'Argentine, et la deuxième à exercer cette fonction, après Isabel Perón, élue vice-présidente en 1973 et qui avait succédé l'année suivante à son mari, président, à sa mort en exercice. Cet été, Cristina Fernández de Kirchner a suscité une grande polémique en boycottant les Jeux Olympiques de Londres à cause d'une tension accrue entre l'Argentine et la Grande-Bretagne au sujet des îles britanniques Falkland (ou Malouines, pour les Argentins).

6 de 22

15. Virginia Rometty: PDG d'IBM


En octobre dernier, après 30 ans de carrière chez IBM, Virginia Rometty a été propulsée au poste de PDG d'IBM, devenant ainsi la première femme à diriger le géant centenaire des technologies. En avril 2012 elle fût au centre de l'attention quand le vénérable Augusta National Golf Club lui a refusé l'entrée, selon la règle qui veut que ses membres soient exclusivement masculins. Une politique qu'il a été obligé de revoir en août, pour la première fois en 80 ans.

7 de 22

14. Lady Gaga: reine de la pop

Lady Gaga est devenue en quelques années une icône pour toute une génération. Reine de la controverse mais aussi muse de la pop, elle est connue pour ses mélodies, comme pour son style vestimentaire improbable...La chanteuse née Stefani Germanotta, se situe à la 14e position du top des femmes les plus puissantes du monde, devançant ainsi les quelques artistes du classement comme Angelina Jolie (66e place), la chanteuse Beyoncé Knowles (32e) et la star colombienne Shakira (40e).

8 de 22

13. Irene Rosenfeld: PDG de Kraft Foods

Avec une solide carrière d'une trentaine d'années dans l'industrie alimentaire, Irene Rosenfeld est la 13e femme la plus puissante du monde. Elle a perdu en influence selon Forbes, car elle était 10e en 2011 et 2e en 2010. A la tête de Kraft Foods Company, elle assure les fonctions de Présidente et Directrice Générale. 127 000 personnes travaillent pour son groupe, dans 170 pays.

9 de 22

12. Indra Nooyi: PDG de Pepsi

56 ans, Indra Nooyi règne sur un empire de l'agroalimentaire et des boissons. En 1994, elle rejoint PepsiCo jusqu'à en gravir le plus haut de tous les échelons, la présidence, en 2006. Indra Nooyi perd huit places par rapport à l'an dernier.

10 de 22